Droiture en Pays Fléchois et La Flèche Autrement unissent leurs forces pour les élections municipales de mars 2020

L’association « Droiture en Pays Fléchois » et l’association « La Flèche Autrement », ont décidé, après consultation de leurs adhérents respectifs, d’unir leurs forces dans la perspective des prochaines élections municipales de mars 2020.

 

Après 30 ans de mandat de l’équipe municipale sortante, notre ville est marquée par l'immobilisme, la disparition progressive du commerce de proximité en centre-ville, la progression inexorable du chômage et de l'insécurité, et une dérive inquiétante des finances municipales et intercommunales.

 

Pour enrayer le déclin continu de La Flèche et lui redonner un cap et une ambition, à la hauteur de son histoire et de ses potentialités, nous avons souhaité nous rassembler dès aujourd’hui afin de travailler ensemble à la rédaction d’un programme de redressement de notre ville et offrir ainsi une alternative crédible et sérieuse aux Fléchoises et aux Fléchois.

 

Constatant que la division au premier tour de chaque élection municipale, depuis une vingtaine d’années, a été préjudiciable pour l’opposition municipale Fléchoise, et convaincus de l’aspiration de nos concitoyens au changement, nous allons ainsi œuvrer à la constitution d’une liste d’union et de rassemblement, de sensibilité de droite et du centre mais avant tout d’intérêt local, sous la bannière commune « Ensemble pour le renouveau de La Flèche ».

 

Dans ce but, une inauguration officielle du local de la future liste « Ensemble pour le renouveau de La Flèche », située au 1, rue Vernevelle au cœur du centre-ville, aura lieu le mercredi 26 septembre prochain à 18h, suivie d’un vin d’honneur, à laquelle toutes les Fléchoises et tous les Fléchois qui souhaitent nous rencontrer et mieux connaître notre projet sont invités à participer.

 

Pour l’association « Droiture en Pays Fléchois »        Pour l’association « La Flèche Autrement »

Christophe BEAUPERE Tél. 06 70 93 75 52                      Sylviane DELHOMMEAU Tél. 06 88 17 94 26

Pascal LEBOUCHER                                                              Michèle BODET

Jean MUNSCH                                                                        Jean-Pierre BOUCHER


Saint Barthélemy. Christophe Beaupère (enfin) remplacé


Par Igor Rembotte novembre 29, 2013 09:21

 

291113-SBHEn juillet dernier, Christophe Beaupère, fidèle Directeur de Cabinet de Bruno Magras et Secrétaire territorial de la Fédération UMP de Saint-Barth, annonçait qu’il quitterait ces deux fonctions au mois d’octobre, appelé par une nouvelle carrière dans le domaine du conseil juridique à Paris.

 

Depuis, nombreux se demandaient qui pourrait remplacer Christophe Beaupère, au sujet duquel le Président Magras déclarait  au mois d’Août : “Christophe Beaupère est un garçon particulièrement efficace, loyal, et très honnêtement, je regrette de le perdre. Ses obligations familiales l’emmènent ailleurs. Parallèlement, sa jeunesse, ses ambitions comme ses compétences indéniables lui promettent un bel avenir. Il manquera également à la fédération UMP de St Barthélemy pour laquelle, par son abnégation et son travail, il représentait la pièce maitresse.”

Il faut surtout dire que Bruno Magras attendait de savoir à quelle sauce la Loi sur la transparence allait le manger et avait suspendu la poursuite de son mandat au vote de cette loi. Celle-ci ayant finalement exempté les élus locaux de publication de patrimoine, Bruno Magras peut désormais sereinement reconstruire son cabinet.

 

La réponse nous est apportée par le Journal de Saint Barth : “Il s’agit d’une femme, Camille Smaja, qui prendra ses fonctions – à mi-temps, dans un premier temps – à partir de ce lundi 2 décembre. A Saint-Barth depuis 15 mois, Camille Smaja exerçait jusqu’à présent ses compétences en tant que directrice de l’hôtel Eden Rock. Elle est la compagne de Thierry Aron, directeur des services juridiques de la Collectivité.”

 

Eu égard au fait que Camile Smaja soit à Saint Barth depuis peu et pas encore suffisamment connue dans l’exercice de fonctions publiques, il est difficile de tenter quelque analyse de ce choix. Elle aura en tous cas fort à faire pour occuper un espace que l’activisme et le dévouement de Beaupère auront marqué de sa signature


Article publié dans "Le Courrier du Parlement" juin 2010

Télécharger
Le Courrier du Parlement Saint Barthelem
Document Adobe Acrobat 5.7 MB

Télécharger
INSEE.pdf
Document Adobe Acrobat 341.3 KB